Intérêts du crédit immobilier

Il n’y a pas de crédit immobilier sans intérêts : en plus de rembourser le montant du prêt ayant servi à l’achat de votre bien, vous devez également verser une somme mensuelle pour couvrir les intérêts. La banque ou l’institution prêteuse est payée de cette manière. Ou, si la période de remboursement est prolongée, les frais d’intérêt deviendront plus importants à la fin et pourraient même dépasser de manière significative le prix d’achat initial.

Qu’est-ce que l’intérêt d’emprunt immobilier ?

Le montant que vous devez payer en plus du montant du prêt pour votre achat immobilier correspond aux intérêts sur le prêt non garanti, visitez le site web pour en savoir plus. Autrement dit, il s’agit d’une forme de rémunération unique pour l’institution prêteuse : l’organisme qui accepte de vous avancer de l’argent s’attend à être indemnisé à hauteur du risque qu’il assume. De ce fait, les taux d’intérêt immobilier appliqués varient en fonction du profil de l’emprunteur et du montant demandé : plus vous empruntez d’argent, plus la durée de remboursement sera longue moins votre profil de crédit sera sécurisé, et plus la banque seraveut compenser son risque par un taux d’intérêt immobilier élevé. L’inverse est également vrai : un profil aux revenus élevés qui emprunte sur une durée plus courte pourra bénéficier d’un taux plus attractif.

Montant des intérêts

Même s'il est vrai que le montant des intérêts diminue au fur et à mesure que vous remboursez votre capital, il n'est pas toujours exact d'affirmer que la totalité du montant des intérêts d'un prêt immobilier sans garantie est due au début du crédit. En fait, le taux d'intérêt du prêt et le montant que vous devez encore déterminent le coût de ces frais d'intérêt. Cependant, compte tenu de l’importance du montant total à rembourser, cela explique qu’au début de la période de remboursement, le taux d’intérêt soit très élevé. Reconnaissons que la durée du remboursement a un impact sur le montant des intérêts facturés sur un prêt hypothécaire. Autrement dit, plus la durée de votre hypothèque est longue, plus les taux d'intérêt hypothécaires que vous devrez payer seront élevés. Par exemple, la différence entre 15 et 25 ans peut rapidement atteindre plusieurs dizaines de millions de dollars !